10 impacts du Codéveloppement managérial

Le Codéveloppement professionnel et managérial n'est pas une approche pédagogique centrée sur un thème, un objectif - comme la gestion du temps ou la négociation par exemple -, ses effets sont multiples? Nous pouvons en repérer 10 impacts essentiels.

 

1- Déblocage des situations

La situation présentée par le "client" ressort clarifiée, dénouée, vue autrement. Une décision difficile est éclairée, un RPS évité, un collaborateur remobilisé, une erreur évitée, un projet reparti, un conflit réorienté. La durée sur six à huit mois des séances apporte la confirmation de l'efficacité du processus.

 

2- Les leçons de la situation

On peut avoir suivi des séminaires très intéressants et pourtant deux choses peuvent manquer qui sont apportées par le Codéveloppement : la connexion entre les concepts appris et la "vraie" réalité.

 

Illustration :

 

Ce manager, Martin également expert dans son métier, est nommé Manager de managers d'une équipe à fort enjeu. Rapidement une ajdointe, Annie, arrive pour renforcer l'équipe : femme affirmée, brillante.

Martin lui délègue un dossier. Il découvre ensuite que des points techniques précis et importants sont survolés alors que Annie confirme les avoir traités. Martin est ébranlé : il n'a plus confiance. C'est tellement grave pour lui qu'il ne sait plus quoi faire.

En fait, à travers la séance, il découvre que Annie n'est pas l'experte qu'il croit, qu'il s'est laissé impressionner, qu'il l'a managée - sur ce dossier en tout cas - comme une senior alors qu'en fait elle doit être managée en junior.

En lui faisant au départ "trop confiance", il avait moins facilité le fait qu'elle reconnaisse ses manques d'expertise. Il sait quoi faire maintenant.

Référence est fait au concept des quatre niveaux de délégation - leadership situationnel -, concept que connaît bien Martin, mais... Il n'avait pas fait le lien. Ni les participants.

Chacun des participants, à travers la situation de ce client, acquiert ainsi une "expérience par procuration" et fait aussi les liens avec les formations suivies (Mobiliser – Déléguer – RPS – Décider – Relations sociales – Gestion des conflits – Arbitrer – Stratégie – Conduite du changement).

 

3- Savoir accompagner

Le Codéveloppement, c'est notamment l'apprentissage par essai et erreur de l'accompagnement du "client", c'est à dire de chacun à tour de rôle. Et le débriefing très libre permet de savoir comment progresser pour : Ecouter – Comprendre – Savoir faire réfléchir – Tenir compte des valeurs d’autrui - Savoir faire proposer – Responsabiliser

 

4- Être pédagogue les uns pour les autres

Nous sommes là pour "apprendre ensemble" et lorsqu'un participant "butte" dans son fonctionnement en collectif, le groupe est invité à l'aider à surmonter l'obstacle : patience, bienveillance, feed back éclairants. Ce n'est pas seulement le rôle de l'animateur mais bien celui de tous - Tous pour tous.

 

5- Apprendre à être efficace en collectif

  • Découvrir une méthode de collaboration
  • Se rendre compte de la variété des approches et des perceptions
  • Comprendre une dynamique collective
  • Savoir trouver sa place et contribuer
  • Savoir se mettre en synergie

 

6- Savoir penser et réfléchir

La séance et l'accompagnement du "client" amène chacun à :

  • Enrichir les points de vue, les angles
  • Cerner une problématique, une priorité
  • Comprendre le raisonnement de quelqu'un d'autre
  • Découvrir d'autres systèmes de valeurs
  • Ne pas confondre les problèmes et les conséquences, les faits et les idées
  • Repérer les "effets pervers" d'une solution
  • Etc

 

7- Savoir se mettre en question et apprendre autrement

Le Codéveloppement professionnel et managérial est basé sur l'action learning : savoir progresser à partir de la réflexion sur l’action, se mettre en question, prendre du recul, savoir s’étonner, être curieux d’autres points de vue, vouloir découvrir, prendre de la hauteur, réviser ses propres schémas, ses propres grilles de lecture.

 

8- S'appuyer sur l'effet dit support

Le groupe de Codéveloppement constitue un lieu très particulier où l'on peut tester ses idées, partager son vécu, et éprouver son propre raisonnement. Cela permet de sortir le manager de la solitude. Et très souvent cela provoque un effet booster : la personne se sent plus solide, a envie d'expérimenter, de passer à l'action, d'affronter les risques après les avoir mesurés. Le groupe dégage un esprit de partage, de solidarité et de soutien qui met en énergie.

 

9- Apprendre à poser et préserver un cadre

C'est très utile pour les managers. On voit l'utilité du cadre, comment il préserve la liberté. On voit comment l'annoncer, le traduire en règles du jeu, l'appliquer et l'incarner.

 

10- Effet baromètre du climat managérial

Nous voyons apparaitre les problématiques, les difficultés les plus fortes, la manière dont elles sont perçues et gérées. Nous comprenons les contraintes des autres métiers. Nous comprenons l'entreprise ! Nous pouvons ainsi peut les faire remonter jusqu'au plus haut de celle-ci.

 

 

Anima Cecodev Copyright

 

Pas de commentaire.

Leave a Reply