Coaching collectif pour vahine de talents

 

L’association UFFO-Polynésie, Union des Femmes Francophones d’Océanie, avait organisé pour la quatrième fois, la journée « Vahine, tu as des talents » en juin 2017 dans les jardins aménagés de l’Assemblée de la Polynésie française, au bord du Bain de la Reine à Papeete. Cette initiative avait pour objectifs de promouvoir la place et le rôle des femmes dans notre société, encourager leur autonomie économique et mettre en valeur leurs initiatives. Une trentaine de femmes talentueuses, courageuses s'étaient ainsi réunies et avaient proposé aux visiteurs leurs réalisations et leurs savoir-faire.

 

Dans la continuité de cet événement, l'UFFO Polynésie a souhaité soutenir les exposantes qui venaient de débuter dans leur activité à vaincre quelques difficultés. Ainsi, un programme de formation a débuté ce lundi 23 octobre pour une quinzaine de vahine et se poursuivra dans les jours à venir.

 

Premier pas :  un coaching collectif pour se connecter à soi et aux autres

 

Cette première étape a été co-animée par Klf Communication et Coach'n U. Cette démarche visait à créer un espace d'écoute avec ces femmes qui ont envie de s'en sortir, qui sont en quête de mieux-être, de développement personnel et de réussite dans leur projet professionnel. Surtout, il s'agissait de permettre à ces vahine de se reconnecter à leurs propres forces, à leur motivation et de les mettre dans l'action ensemble.

 

 

Nous pouvons avoir des doutes, manquer de confiance en soi ou d'assurance, avoir peur de l'échec,... Trop souvent, nous oublions que nous disposons en nous de toutes les ressources dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs. Les coachs que nous avons été ont cherché à ouvrir le chemin vers leur réussite. Et elles ont été formidables dans leurs capacités à aller de l'avant. Quelle énergie individuelle mais aussi collective !

 

 

Les prochaines étapes de cette formation incluront des rencontres avec la CCISM pour connaitre les démarches administratives et économiques liées à la création de son activité ainsi qu'avec l'ADIE Polynésie et le SEFI.

 

Un grand merci à l'UFFO Polynésie, Irmine Tehei, Armelle Merceron, Raymonde Raoulx, pour leur combat à défendre la cause des femmes et pour leur confiance.

 

Pas de commentaire.

Leave a Reply